Philippe Bordeyne, recteur de l'Institut Catholique de Paris, KTO, synode, jeunesÀ 19h40, depuis Rome, Mgr Philippe Bordeyne, recteur de l’Institut Catholique de Paris et théologien moraliste, répond aux questions de Philippine de Saint-Pierre. C’est en sa qualité d’expert qu’il s’est rendu au Synode des évêques sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel qui se déroule du 3 au 28 octobre dans la ville éternelle.

Après avoir précisé son rôle au sein du synode, il donne son interprétation de la nouvelle organisation synodale concernant entre autre l’évolution du statut des secrétaires spéciaux ou celui du document final. Il rappelle l’importance de concilier autorité et synodalité qui implique une conception de l’autorité moins verticale qu’horizontale et complémentaire. Tout  en évoquant certains moments concrets des échanges entre jeunes et pères synodaux Mgr Bordeyne souligne les thèmes qui l’ont particulièrement touché comme celui de l’accompagnement spirituel ou la création d’un  « ministère de l’écoute » suggéré par le Frère Aloïs prieur de la communauté œcuménique de Taizé. Celui qui avait été déjà été nommé expert au cours du synode sur la famille (2014) salue, enfin, cette « passion des jeunes » communicative qui irrigue les débats de son énergie vitale.

Synode sur la famille (2014)
Amoris Laetitia - Interview de Mgr Bordeyne