Le journaliste Jean Mercier a rendu l’esprit ce jeudi 19 juillet 2018, après une longue maladie. Fin connaisseur de l’Eglise, du Saint-Siège et passionné de théologie, il était rédacteur en chef adjoint à l’hebdomadaire La Vie. Il y travaillait comme journaliste depuis 1999, en charge de l’actualité religieuse.

Les nombreuses réactions du milieu journalistique et ecclésial manifestent le respect qu’ont suscité la qualité et l’exigence de son travail. Elles soulignent aussi la personnalité exceptionnelle de ce catholique doux et humble, au parcours singulier. A 28 ans, il quittait l’Eglise catholique pour devenir protestant, avant d’y revenir dix ans plus tard après un long cheminement intérieur nourri par son rapport au pape Jean-Paul II et au cardinal Ratzinger. « En me retournant sur le passé, je me rends compte que le principal héritage du tandem (Wojtyla/Ratzinger) peut en fait se résumer en une phrase : ces hommes ont permis à l’Eglise de redevenir vraiment catholique » écrivait-il dans le dernier post de son blog, évoquant son itinéraire personnel.

« Si chacun de nous pouvait prendre conscience que par son baptême, il est le Christ pour les autres, ce serait énorme » confiait-il à l’occasion de la publication de son dernier roman Monsieur le curé fait sa crise (Editions Quasar) paru en 2016. Il a également publié en 2014 un ouvrage de référence pour comprendre de l’intérieur les enjeux autour du célibat des prêtres Célibat des prêtres : la discipline de l'Eglise doit-elle changer ? (Desclée de Brouwer), et en 2010 un Dictionnaire du christianisme (Librio).

Habitué de nos plateaux, il était venu plusieurs fois pour partager son analyse et son regard sur l’actualité de l’Eglise avec les téléspectateurs de KTO.

L'Esprit des Lettres - Octobre 2014
Jean Mercier et son livre "Le Célibat des prêtres"

Entretien- Mars 2014
Le regard de Jean Mercier sur le pape François

Edition spéciale - février 2013
Renonciation de Benoît XVI

Table Ronde - Septembre 2008
Benoit XVI et l'Eglise en France