Saints et saintes

Documentaire : Sur les pas de Charles de Foucauld

Il y a cent ans, le 1er décembre 1916, Charles de Foucauld est assassiné dans le Hoggar, en Algérie. Sa vie (longtemps dissolue et chaotique, avant de devenir monastique), son œuvre gigantesque (il a traduit des centaines de poèmes de Touaregs, après avoir rédigé un dictionnaire dans leur langue), ses choix (tournés vers la rencontre des autres et des peuples différents), ont entraîné dans leur sillage bon nombre de philosophes, chercheurs en théologie, scientifiques, géographes, sociologues. Une figure à découvrir dans ce documentaire de Caroline Puig Grenetier.

Béatification du Père Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus

C'est à partir de ce samedi 19 novembre, que l’Église s'enrichit d'un nouveau bienheureux français à fêter : le Père Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus (1894-1967). Son procès en béatification était ouvert depuis 1985, et le Pape François en a annoncé le jugement le 3 mars dernier. La messe de béatification sera célébrée sous la présidence du Cardinal Angelo Amato. Elle se tiendra au Parc des expositions à Avignon et sera retransmise en direct sur KTO.

1700e anniversaire de saint Martin à Tours

Alors que l’archidiocèse et la ville de Tours fêtaient les 1700 ans de la naissance de saint Martin ces 10, 11 et 12 novembre 2016, la rédaction de KTO était sur place, et vous invite ce soir à découvrir cette fête et l’actualité de saint Martin, un homme aux différentes facettes : miliaire, pèlerin, ascète, moine, abbé, évêque, thaumaturge…

Documentaire : Saint Martin, 1700 ans de Partage

Hiver 324, aux environs d’Amiens. Un cavalier de la garde impériale romaine arrête son cheval devant un mendiant presque nu. Il ôte sa cape -doublée de mouton- de ses épaules, la coupe en deux et en donne une partie au malheureux. Il apprendra plus tard que c’est le Christ lui-même qui implorait sa charité. Toute l’imagerie de saint Martin est contenue dans ce geste et a fait de lui le personnage emblématique des débuts du christianisme en Occident ; le pèlerinage à sa tombe faisait partie des grandes routes foulées par les pèlerins avec celles menant à Rome ou à Jérusalem. Alors que l’Eglise fête les 1700 ans de la naissance de saint Martin de Tours, ce documentaire de Virginie Berda rappelle le partage du manteau mais aussi les autres aspects de la vie de ce chrétien exemplaire vénéré par les rois de France. Il propose une plongée dans la vie spirituelle et historique du saint, ainsi qu'un témoignage sur les actions de ses héritiers en France, en Suisse et en Hongrie, pays dont il est originaire. Ce film explore également la réalité tangible de la notion de «partage» en ce début de XXIe siècle. Il est en effet intéressant de faire u

Le Bienheureux Charles de Foucauld, une figure contemporaine

Le 1er décembre 1916, Charles de Foucauld est tué dans son ermitage de Tamanrasset, au cœur du Sahara. Il a 58 ans. On connaît son parcours : officier libertin, cartographe, converti à Paris, mystique, apôtre de la pauvreté, ermite, ami de l´islam et de la culture des Touaregs... Cet itinéraire complexe et parfois tourmenté le rend d’une surprenante actualité. Au travers de ces événements, de ses rencontres, de sa recherche de Dieu, Charles de Foucauld s’est posé des questions essentielles qui l’ont poussé, physiquement et spirituellement, à se déplacer et à gagner la Syrie et la Terre Sainte. Et à se rendre ensuite en Algérie les quinze dernières années de sa vie, particulièrement dans le Sahara, comme une simple présence aimante au milieu des Touaregs. Vivant en « amoureux de l’humanité », c’est au cœur de cet amour que s’est posée la question de sa rencontre avec Dieu, et de la manière de le faire connaître aux autres.

Canonisations d'Elisabeth de la Trinité et de Salomon Leclercq en direct de Rome

Ce dimanche dès 10h15, sept bienheureux sont canonisés place Saint-Pierre à Rome, et KTO retransmet en direct cette cérémonie. Parmi les personnes élevées à l’honneur des autels se trouvent deux Français, le frère Salomon Leclercq (1745-1792), Frère des Ecoles chrétiennes massacré à coups de sabre par les Révolutionnaires, et Elisabeth de la Trinité Catez (1880-1906), carmélite morte en pleine jeunesse à 26 ans.

Canonisation de Mère Teresa en direct de Rome

Les missionnaires de la Charité, Rome et l’Eglise entière sont en liesse à l’approche de la canonisation de Mère Teresa de Calcutta ce dimanche 4 septembre. Cette célébration fait suite au décret de canonisation de la religieuse d’origine albanaise (1910-1997), qui a consacré sa vie à aider les pauvres, signé le 15 mars dernier par le pape François.

Téléfilm inédit sur saint Philippe Neri

Dans la Rome du XVIe siècle, entre splendeur et misère, un jeune prêtre se démarque : il n’hésite pas descend de sa chaire pour se rendre dans la rue et tendre la main à des centaines d'enfants orphelins qui vivent dans ces sombres venelles. ​Avec joie, foi et détermination, le père Philippe Néri rassemble autour de lui une petite foule d'enfants avec qui il chante, joue et danse. Il crée pour eux le premier oratoire : une communauté où chaque enfant a enfin la possibilité d'envisager un avenir. La hiérarchie de l'Église est effrayée par ces méthodes non conventionnelles de Néri tandis que l’opinion du Saint-Père évolue petit à petit.

Saint Louis-Marie Grignion de Montfort à l’honneur sur KTO

Il fut missionnaire apostolique jusqu’à l’épuisement. Prêtre proche des pauvres parcourant à pied la campagne et les villes, prédicateur de feu, saint Louis-Marie Grignion de Montfort prêcha durant de multiples retraites et missions dans l’Ouest de la France au début du 18ème siècle. Entre les jansénistes et les protestants, ses enseignements lui ont valu d’être régulièrement chassé malgré la confirmation de sa mission par le pape Clément XI. Le 28 avril 1716, il rendit son âme à Dieu à 43 ans, à bout de force, alors qu’il prêchait à Saint-Laurent-sur-Sèvre en Vendée.

Bakhita, de l'esclavage à la sainteté

"De l’esclavage à la sainteté", tel est le titre de ce téléfilm réalisé par Giacomo Campiotti et diffusé par KTO ce lundi soir 8 février, jour de sa fête. Un téléfilm biographique qui retrace le destin insoupçonnable de cette soudanaise - interprétée par Fatou Kine Boye - arrachée aux siens à seulement 9 ans, puis revendue à un marchand vénitien. La jeune africaine surmontera tous les obstacles - esclavagisme, déportation en Italie, lynchages - par l’amour du prochain et le pardon de ses ennemis. Grâce au Père Antonio, curé de la paroisse italienne, elle découvrira la foi chrétienne et recevra le baptême à 21 ans.